Gorge de Trousso

C’est en empruntant la Route Militaire reliant Tbilissi à Vladikavkaz que se découvrent les plus beaux reliefs géorgiens.

Depuis le col de la Croix, culminant à 2 395 mètres jusqu’aux vertigineuses parois des gorges, le spectacle est tout simplement impressionnant.

Les gorges de Truso sont l’un des sites naturels sur cette route qui valent particulièrement le détour. Réputés pour leurs eaux minérales, elles déploient de somptueuses cascades, des rivières et des lacs.

Belle promenade le long des magnifiques gorges de Truso.

Circuit-découverte à travers les gorges de Truso

Pour un séjour-découverte en Géorgie, optez pour une randonnée dans la vallée de Truso, à la source de la rivière Tegri (Terek). Le terrain, qui est facile et relativement plat, s’étire sur 22 km et se trouve au sud de Kasbegi, dans le Grand Caucase.

La difficulté de ce type de randonnée est plutôt modérée.

La vallée de Truso est spectaculaire et assez mystique. Elle vaut la peine d’être explorée via une randonnée, si vous restez à Kazbegi plus d’une journée.

Située vers la frontière de l’Ossétie du Sud, cette vallée offre une nature exceptionnelle, des travertins, d’anciennes tours, des sources minérales et plusieurs colonies abandonnées.

Cependant, vous ne pouvez pas traverser l’ensemble de la vallée et aller au-delà du poste frontière géorgien.

Une succession de sites naturels et historiques va agrémenter votre balade à travers cette immense vallée.

Au gré de la promenade, vous croiserez des sources gazeuses et des travertins blancs ou jaunes. Vous verrez également des tours moyenâgeuses, comme le château de Zakagori et des villages construits en altitude comme Resi (2350 m).

Si vous décidez d’explorer le village de Kvemo Okrokana et les vestiges de la forteresse de Zakagori, il faut 6 heures pour faire l’aller-retour à pied.

A pied ou à vélo, vous pouvez aussi rejoindre les villages abandonnés de Ketrisi, Zakagori ou Abano.

Les randonneurs expérimentés peuvent poursuivre jusqu’au lac alpin de Keli pleatau ou faire l’ascension du lac alpin situé sur le versant de la gorge de Mna, culminant à 3300m. 

La vallée de Truso est également l’occasion de partir à la rencontre des habitants réputés pour leur grande convivialité. Profitez-en pour goûter aux spécialités locales.

Savourez notamment le fameux Khabidzgina, qui est un pain au fromage, ou le khachapuri. Ce dernier est une pâte à pain aplatie ou en forme de chausson. La pâte peut être farcie avec des pommes de terre ou du fromage au lait de vache local, qui est appelé « soulgouni » en géorgien.

Outre sa belle nature faite de forêts de bouleaux, la vallée de Truso abrite plusieurs villages abandonnés, des restes de sédiments colorés issues d’eaux minérales gazeuses, mais aussi des dépôts fluviaux et glaciers.

Vous pouvez débuter un circuit-randonnée depuis le village quasiment désert de Kvemo Okrokana. 

En empruntant une route longeant le bord d’une rivière, vous arrivez au canyon de Kasari. Découvrez ici les premiers travertins de couleurs orange et blanc. Ils proviennent des sources minérales gazeuses.

Pour se rafraîchir, après une journée d’excursion, vous trouverez sur la rive opposée de la rivière un petit bassin plein d’eau assez glacée. 

En poursuivant sur la route principale, découvrez un lieu appelé « geyser ». Il comprend un ensemble de travertins en formation de couleur rouge. Ici, l’eau minérale est issue d’un tuyau. L’excursion peut se poursuivre jusqu’aux vestiges de la forteresse de Zakagori, qui sont accessibles à pied.

Cette forteresse est digne d’intérêt pour le poste de soldat situé sous l’édifice.

Il est impossible d’explorer le fond de la vallée Truso. Cependant, vous pouvez escalader la colline et explorer les ruines du village de Ketrisi. En traversant le pont situé au bout du village, vous allez découvrir plusieurs monastères, dont un peint en rose.

Pour explorer davantage les gorges de Truso et ses environs, il faut avoir sur soi sa carte d’identité.

Pour randonner jusque dans les gorges de Dariali, se trouvant près de Kazbegi, un permis est nécessaire. Toutefois, depuis 2015, les touristes ont le droit de visiter, et cela sans autorisation, les villages d’Abano, de Zakagori, de Ketrisi, ainsi que les travertins.

A ne pas manquer dans les environs des gorges de Truso

Au cours de votre passage dans les gorges de Truso, la visite du Musée Historique de Stepantsiminda est à inclure au programme. Ce musée se trouve dans la région de Khevi, dans la maison de l’auteur Alexander Kazbegi (1848-1890).

Il contient une grande bibliothèque et les effets personnels de l’écrivain. Vous allez également y trouver des artefacts ethnographiques typiques issus de Khevi, des reliques religieuses, des objets archéologiques, divers ouvrages et quelques œuvres originales réalisées par de célèbres artistes locaux.

En poursuivant jusqu’au village de Gergeti, situé à 6 km de Stepantsiminda, vous trouverez le complexe architectural Gergeti Trinity Church, datant du XIVe siècle. Gergeti est un village culminant à 2200 mètres. Ce complexe comporte la cathédrale Sainte-Trinité érigée au XIVe siècle, un clocher du XIVe siècle et des maisons de clergé datant du XVe siècle. Ce complexe est accessible en deux heures environ par le biais du marshrutka.

Terminez la découverte des environs des gorges de Truso par la magnifique cascade de Gveleti Wtarefall. Celle-ci est située dans le village même de Gveleti. Pour y accéder, il faut traverser les gorges de Dariali. Attention toutefois, Gveleti signifiant « lieu des serpents » en géorgien, il est important de bien surveiller en amont la faune locale.

Comment se rendre dans la vallée de Truso ?

L’entrée de la vallée de Truso est située à environ 20 km au sud de Kazbegi, dans le village de Kobi, sur la Route Militaire géorgienne. Il est possible de demander au chauffeur de marshrutka de vous y déposer. Toutefois, mieux vaut débuter l’excursion dans le village de Kvemo Okrokana, situé 4 km plus bas dans la vallée. 

L’idéal ici est de prendre un taxi, pour un montant de 40 GEL. 

Vous trouverez également un bus quotidien qui peut vous emmener de Stepantsminda jusqu’au village de Kvemo Okrokana. La fréquence du bus est de deux fois par jour.

Ainsi, soit vous prenez le bus de 9h30 et revenez à 16h30, soit celui de 11h pour revenir à 18h30.

Le coût du billet aller-retour est de 30 GEL. Sachez toutefois qu’un bus ne prend le départ qu’avec au minimum trois passagers à son bord et 7 personnes maximum.

Pendant la haute saison, qui se situe de juillet à août, mieux vaut réserver vos places une journée à l’avance.

La jeep est une autre option à envisager pour arriver dans les gorges de Truso.

Le climat dans les gorges de Truso 

Le meilleur moment pour visiter la vallée de Truso se situe de mai à novembre, soit du printemps à l’automne.

C’est la période où la vallée est recouverte de magnifiques fleurs jaune et blanche et que le temps est ensoleillé.

Site naturel
3 photos

Bonjour

Je suis Naniko de " Promethea Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+995322221425