Kazbegi

Kazbegi ou Stepantsminda, situé dans la partie nord de la Géorgie, est un village propice aux activités sportives de haute montagne. Les passionnés de trekking et de vues spectaculaires, notamment le mont Kazbeg, vont ainsi être comblés par leur séjour dans cette partie du pays.

Ce charmant village constitue aussi un excellent camp de base pour découvrir davantage la région de Mtskheta-Mtianeti.

Voyage à travers l’histoire de Kazbegi (Stepantsminda)

Stepantsminda est un village géorgien localisé dans la région de Mtskheta-Mtianeti, à 15 km environ de la frontière russe.

Portant le nom du prince et poète du XIXe siècle Alexandre Kazbegi de 1925 à 2006, c’est la capitale du district de Kazbegi. 

Signifiant Saint-Étienne, son nom fait référence au premier protomartyr de la chrétienté.

L’origine de l’appellation du village « Stepantsminda » qui signifie littéralement « Saint Stéphane » provient du moine orthodoxe géorgien Stéphan qui a construit un ermitage à l’endroit qui deviendra plus tard la Route Militaire de la Géorgie.

L’arrivée des Russes, en 1801, sur le territoire de la Géorgie, engendre des soulèvements à partir de 1804. Malheureusement, à cause de la loyauté de Gabriel Chopikashvili, qui sera promu officier de l’armée russe un peu plus tard, les géorgiens ne réussissent pas à repousser l’Empire russe à l’extérieur du royaume.  

Devenu ainsi le chef établi, il attribua à la cité, en 1925, le nom de son père « Kazbegi ». Ce n’est qu’après 2006 que la ville repris son appellation d’origine « Stepantsminda ».

Kazbegi aujour’hui, un écrin de verdure

Kazbegi, officiellement appelé Stepantsminda, est un village de montagne traversé par la Route Militaire géorgienne qui reliait, au XIXe siècle, Tbilissi et Vladikavkaz.

Il est niché dans un écrin de verdure situé dans le Caucase du Nord, au pied du Mont Kazbeg, culminant à 5047 mètres, l’un des plus majestueux de cette région.

Ce séjour permet de concilier convivialité des habitants avec expérience de voyage unique.

C’est l’un des plus beaux villages de Géorgie et une destination privilégiée par les passionnés de nature.

Il séduit par ses immenses espaces verdoyants couverts de forêts de conifères et ses prairies alpines qui longent les pentes basses des montagnes et des glaciers somptueux. Un tour à travers ce village montagnard permet également de sillonner les meilleurs sentiers de randonnée, d’admirer des cascades abruptes et de se baigner dans des eaux cristallines tout en profitant d’une vue imprenable sur le volcan éteint.

Ici, la nature laisse les randonneurs rêveurs, en particulier les majestueuses montagnes enneigées surplombant Kazbegi. Avec des sommets culminants entre 2500 et 5642 mètres, ces derniers sont propices à la pratique de l’alpinisme et du trek.

L’un des plus beaux sommets sur la route militaire est sans nul doute le col de la Croix (Djvari).

S’élevant à 2379 mètres d’altitude il sépare géographiquement le Caucase du Sud avec le Caucase du Nord.

Kazbegi, destination touristique par excellence

Le monastère Gergeti, perché à 2400 mètres d’altitude, est une visite à ne pas manquer. Une fois arrivé au sommet du mont Gergeti, la vue est tout simplement grandiose.

Le village de Kazbegi est aussi un lieu de choix pour les amateurs de sensations fortes, qui pourront faire l’ascension du mont Kazbeg, la deuxième montagne volcanique la plus élevée de Géorgie.

Culminant à 5047 mètres d’altitude elle est située dans la partie ouest, elle est idéale pour pratiquer le trek ou l’alpinisme.

Lors de leur séjour les voyageurs auront l’opportunité de faire du parapente biplace depuis Gudauri, la station de sports d’hiver localisée sur le versant sud du Grand Caucase.

Un vol en parapente dure en moyenne 20 à 25 minutes et conduit jusqu’au sommet des crêtes.

La vue sur le col de Djvari ou la vallée d’Aragvi est imprenable.

Outre son emplacement, à environ 100 kilomètres de Tbilissi, la capitale de Géorgie, Kazbegi est facilement accessible par la route la plus pittoresque et moderne du pays.

Escapade inoubliable dans les environs de Kazbegi

Couvert de glaciers sur 135 km², les environs de Kazbegi sont propices pour faire de l’escalade sur glace ou de l’alpinisme. 

Le Glacier Devdoraki, dont le sentier de randonnée qui y mène débute à Stepantsminda, vaut particulièrement le détour.

En chemin se découvrent les gorges de Dariali, la cascade Gveleti, une forêt de bouleaux et diverses plantes typiques du climat alpin.

La balade se poursuit dans les gorges de Dariali, qui est une fissure escarpée dans les montagnes reliant la Géorgie à la Russie. Ces gorges, s’étirant sur 18 km, débutent au confluent de la rivière Chkheri (située à proximité de Stepantsminda) pour finir près de l’Upper Lars (poste frontière russo-géorgien).

Elles ont la particularité d’abriter une église orthodoxe géorgienne.

À certains endroits des gorges de Dariali, les falaises s’élèvent à plus de 1 000 mètres. Les cascades, les tours de guet médiévales et l’incroyable faune en font l’un des plus beaux sites naturels de Géorgie

Sur chaque côté des gorges se déploient également des vallées abruptes. Celles-ci constituent d’excellents spots d’observation ornithologiques. Parmi les affleurements rocheux vivent en effet des faucons, des vautours et des aigles.

Après avoir traversé les gorges de Dariali, direction la cascade de Gveleti, qui est située à environ 7 km de Stepantsminda. Gveleti, voulant dire « lieu des serpents » en géorgien, il est en effet primordial de bien surveiller la faune locale.

Upper Truso Gorge est un autre site naturel phare géorgien, situé dans les alentours de Stepantsminda. Ces gorges abritent plusieurs sites historiques et culturels, dont des villages abandonnés, des dépôts glaciaires et fluviaux, des forêts de bouleaux, sans oublier les restes de sédiments colorés issus d’eaux minérales. 

A proximité de la frontière russe d’Upper Lars se trouve Khada Gorge, une zone très prisée par les alpinistes. Pour y arriver, il faut passer par les gorges de Dariali et un sentier de randonnée de 17 km de long, traversant un complexe monastique

Le village Sno, situé à environ 5 km de Stepantsminda, vaut également une visite. Il s’agit de la Maison du Patriarche de l’Eglise orthodoxe géorgienne. Dans la cour de la résidence se trouve une petite église, une tour fortifiée datant du XVIe siècle et une statue de Vakhtang Gorgasali.

Le village de Juta, culminant à 2 200 m, termine cette randonnée. Il se trouve à 24 km de Stepantsminda. Ce passage par Juta est l’occasion d’explorer, via une randonnée, la chaîne de montagnes Chaukhi, localisée près du village.

Que faire durant une journée d’excursion à Kazbegi ?

Pour une excursion d’une journée à Kazbegi et ses alentours, il faut emprunter la route militaire géorgienne. Le départ s’effectue tôt le matin depuis Tbilissi.

Sur le chemin, de nombreux sites sont intéressants à visiter, à l’instar de l’Ananuri Fortified Castle,

situé sur la rivière Aragvi. C’est un ensemble de châteaux datant du XVIe siècle.

La forteresse est protégée par de hauts murs à tourelles en pierre. Entre ces murs sont érigées deux églises, un réservoir et une tour de guet.

La façade principale de la chapelle arbore de magnifiques motifs floraux et animaliers de style celtique.

Le prochain arrêt sur la route s’effectue à Gudauri, une remarquable station de ski culminant à 2 200 mètres. Cette station offre des possibilités de ski de décembre à avril.

De Gudauri, il faut prendre la direction de l’église de la Trinité de Gergeti. Perchée à une altitude de 2170 mètres. Construite au XIVe siècle sur les pentes sud de Mkinvarcveri cette basilique est un monument unique du fait de son emplacement.

Elle se trouve en-dessous du massif blanc du mont Kazbeg. Cette église est aussi remarquable pour la croix de Saint-Nino s’y trouvant et sa magnifique coupole. Elle est la seule église à en être dotée dans toute la partie nord de la Géorgie. Durant l’occupation russe, elle fût la seule à accueillir des cérémonies religieuses.

Le Musée Historique d’Alexandre Kasbegi (1848-1890) est un autre monument qui vaut le coup d’œil. Il abrite les effets personnels du célèbre écrivain, une grande bibliothèque, des artefacts ethnographiques issus de la région de Khevi, des objets archéologiques, des reliques religieuses et une galerie dédiée à l’artisanat.

Comment arriver à Kazbegi ?

En marchroutka :

Les marchroutkas constituent l’un des moyens de transport les plus populaires pour se rendre à Kazbegi, en raison du prix peu élevé du billet, s’élevant à 10 GEL (pour un aller-simple).

Ils partent approximativement toutes les heures de la gare routière Didube de Tbilissi, et cela plusieurs fois par jour.

La durée du trajet est de 2h45, avec une pause de 15 mn environ à mi-chemin.

Généralement, pour un groupe de 8 passagers, l’arrêt s’effectue à l’église Ananuri de la Mère de Dieu

Pour un groupe de 15 personnes, l’arrêt est programmé au Monument de l’amitié Russie-Géorgie.

En taxi :

Pour ceux ne souhaitant pas voyager avec d’autres personnes, ils peuvent opter pour les taxis privés qui relient Tbilissi à Stepantsminda. Le prix de la course s’élève à environ 150-200 GEL.

Par ailleurs, plusieurs taxis proposent aussi un aller-retour à l’église de Gergeti de la Trinité pour 40 GEL, au départ de Kazbegi.

Le taxi à Kazbegi est facile à identifier via un panneau blanc placé au niveau du tableau de bord. Il contient en général le nom de la ville où il se trouve et le numéro à contacter pour programmer un itinéraire.

Location de voiture :

Une autre option pour rejoindre Kazbegi consiste à louer une voiture. Le conducteur va devoir emprunter la route militaire géorgienne, pouvant être assez sinueuse et raide. Il faut également passer par des gorges étroites sillonnant des montagnes.

Par ailleurs, Kazbegi est une petite ville et les déplacements se font facilement à pieds.

Quel est le climat à Kazbegi ?

A Stepantsminda ou Kazbegi, le climat est plutôt tempéré froid. Les précipitations sont importantes, même au cours du mois le plus sec de l’année.

La température moyenne est de 3.9 °C, avec des précipitations moyennes annuelles de 1043 mm/h.

Entre le mois le plus sec et le plus humide, une différence de 115 mm/h peut être enregistrée.

Juillet reste le mois le plus chaud de l’année, avec une température moyenne atteignant les 13.9 °C.

Janvier est le mois le plus froid de l’année. La température moyenne s’élève à -6.5 °C.

5 photos

Bonjour

Je suis Naniko de " Promethea Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+995322221425