Musée du Qvevri

Comment les vignerons vieillissent et produisent-ils leurs vins ?

De quelle manière sont confectionnés les qvevris ?

Les visiteurs peuvent avoir les réponses à ces questions en visitant le musée du vin de Qvevri, situé dans le village de Napareuli, dans la région de Kakhétie, en Géorgie.

Focus sur le premier musée au monde dédié exclusivement à ce savoir-faire ancestral, faisant partie, à juste titre, du patrimoine mondial de l’UNESCO.

L’histoire de la vinification en Géorgie

La trace de la Géorgie viticole ancienne est aujourd’hui retrouvée parmi les écrits et les légendes grecques et perses.

La Géorgie, un pays où se mêlent les anciennes traditions et la modernité, est une destination où le vin fait partie intégrante de la culture locale.

Avec son histoire vinicole vieille de 8 000 ans, les Géorgiens utilisent encore les méthodes traditionnelles pour fabriquer leurs vins.

Dans le secteur de l’élaboration des vins, la Géorgie peut être divisée en deux zones, orientale et occidentale.

Kakhétie, Meskheti et Kartli sont des régions vinicoles de la zone orientale.

Les régions de Samegrelo, d’Imérétie de Guria, de Racha-Lekhchumi, d’Adjara et d’Abkhazia appartiennent à la zone occidentale.

L’histoire de la région de Kakhétie est particulièrement intéressante, car elle représente le cœur de la viniculture de la Géorgie. En effet, elle offre les meilleures conditions climatiques pour la culture du vin. Les zones de vignes sont préservées de l’air froid, sur la partie nord, par les montagnes du Caucase et adoucies par la Mer Noire.

Il y a des milliers d’années, les habitants du Caucase du Sud ont trouvé une méthode permettant de transformer du jus de raisin sauvage en vin. Pour cela, le jus est laissé à la fermentation dans des vases d’argile appelés Qvevri (ou Kvevri), qu’ils enterrent en amont dans le sol. 

Il s’agit de la plus vieille méthode de fabrication de vin connue jusqu’à ce jour.

La méthode ancienne et traditionnelle de production de vin implique l’usage de qvevri.

Il s’agit d’un récipient fait en argile arborant la forme d’un œuf d’une capacité de 2 000 litres maximums.

Les Qvevris sont façonnés artisanalement avec une argile spéciale. Ils sont ensuite garnis de cire d’abeille ou de graisse fondue.

Les plus vieux Qvevris, trouvés en Géorgie, datent d’environ 7 000 ans.

En 2013, la technique de vinification traditionnelle qvevri géorgienne fut intégrée sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Aujourd’hui, cet instrument authentique, qui est le fondement de la fabrication du vin géorgien, permet de fabriquer du vin rouge et blanc de qualité. D’autant plus que fabriquer du vin dans un qvevri a pour principal avantage de stabiliser la température de stockage du vin, aussi bien en hiver qu’en été.

D’ailleurs, un qvevri d’excellente qualité peut être utilisé pour produire du vin durant plus d’un siècle, et cela sans impacter le goût du vin.

Méthode de fabrication traditionnelle du vin

Les raisins, cueillis à la main, sont pressés et placés dans les jarres géorgiennes. Celles- ci sont préalablement mises sous terre. La pulpe du raisin doit fermenter entre 3 à 4 semaines.

Toutefois, durant la phase de fermentation, réalisée en général avec de la levure indigène, le contenu du qvevri doit être agité entre 4 et 5 fois quotidiennement.

À la fin de la fermentation, le récipient est fermé via un couvercle en pierre ou en bois. Celui-ci sera ensuite rempli d’argile et laissé à maturité.

Le vin de « Qvevri » est un vin clair couleur ambre. Son arôme est plutôt épicé, avec une note de levure. Grâce à cette méthode traditionnelle de vinification, les vins sont particulièrement riches en antioxydants, qui sont nécessaires pour éradiquer les radicaux libres.

Pour fabriquer du vin rouge, le vin est mis dans des barriques en chêne ou des bouteilles, dans le but de le faire mûrir.

Pour la fabrication du vin blanc, les réservoirs en argile sont scellés avec des dalles en pierres. De l’argile et des cendres sont ajoutés afin de laisser le vin à maturité et le conserver à bonne température durant 6 mois.

A la découverte du musée du vin de Qvevri

Le musée du vin de Qvevri est situé dans le village historique de Napareuli, dans la région de Kakhétie en Géorgie. C’est le premier et le seul musée de Géorgie dédié à la vinification via l’utilisation de qvevri.

Ce musée est le meilleur endroit pour en savoir plus sur la fabrication du vin Qvevri. 

Son emplacement, qui est dans un vignoble encore en activité, est aussi l’occasion de voir la vinification du qvevri et le mécanisme de fermentation du vin en action.

Le musée du vin de Qvevri a été fondé par les frères jumeaux Gia et Gela Gamtkitsulashvilis en 2014.

Il se trouve dans leur domaine ancestral appelé « Twins Wine Cellar », dans le village de Napareuli.

Actuellement, le domaine dispose de 107 qvevris. Ces derniers continuent de produire des vins, qui sont par la suite commercialisés à travers le monde.

En déambulant à travers le musée, vous verrez une statue de pichet de 8 mètres de long et plusieurs salles où se déroule le processus de fabrication des pichets et du vin en pichet.

Des expositions grandeur nature illustrant tous les différents aspects de la production de vin qvevri, des archives-photos et des informations sur les espèces de raisin géorgien jalonnent également les différentes salles du musée.

En somme, sur une surface totale de 363 m², ce musée met en exergue, via des expositions, les différentes phases de la fabrication du vin de Qvevri

Ici, découvrez tout le processus de vinification traditionnelle, mais aussi la confection des qvevris et la préparation de l’argile spéciale destinée à leur fabrication. 

Une section du musée est spécialement dédiée au mode de cuisson de l’argile, qui est d’ailleurs cuite

dans un immense four à bois.

Ce musée conserve également des planches illustrées indiquant le processus de fermentation du vin dans une jarre géorgienne, qui vous informeront également sur les régions où le qvevri est fabriqué et celles où les raisins poussent en abondance.

 Les plus grands atouts de ce musée sont les 3 pichets de 500 litres coupés en tiers et recouverts de verre. Ainsi, vous pourrez admirer en détail tout le processus de fabrication du vin, depuis la phase de pressage jusqu’au prélèvement du vin et des peaux pressées, en passant par l’étape d’ébullition ou la filtration naturelle.

Le musée côté pratique

Ce musée est ouvert au public tous les jours de 9h à 22h

Le prix d’entrée est de 15 Gel pour les adultes et 5 Gel pour les élèves ou les étudiants. L’entrée est gratuite pour les enfants âgés de moins de 6 ans.

Ce musée est intéressant à découvrir. Outre un personnel convivial et accueillant, qui va vous aiguiller à travers tout le musée, des dégustations de millésimes sont aussi au programme.

De plus, vous pourrez voir le mode de préparation des pains au four et des churchkhelas, qui sont des desserts composés de raisins et de noix. 

Vous aurez aussi l’opportunité de presser du vin dans un pressoir à vin traditionnel géorgien appelé « Satsnakheli ». 

Par ailleurs, une maison d’hôtes, pour ceux qui souhaitent dormir sur place, et un restaurant sont attenants au musée.

Si possible, prévoyez de faire la visite du musée au tout début de votre escapade viticole.

1 photo

Bonjour

Je suis Naniko de " Promethea Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+995322221425