Cathédrale d'Alaverdi

Située à l'Est de la Géorgie, dans la région de Kakhéti, la cathédrale d'Alaverdi est restée, pendant près d’un millénaire, le second plus haut bâtiment du pays (50 m). La cathédrale de Sameba, située à Tbilissi, est considérée comme le** plus haut édifice de la Géorgie. Certaines parties de l’édifice datent du VIe siècle tandis que l’essentiel de la bâtisse actuelle remonte au XIe siècle.

Le nom porté actuellement par la cathédrale est d’origine musulmane : Allah Verdi. En perse, il signifie "Allah donné". Celle-ci fut érigée pour soutenir la puissance du royaume de David le Reconstructeur.

La cathédrale orthodoxe géorgienne est le cœur de la célébration de l’Alaverdoba. Il s’agit d’une célébration religieuse annuelle se produisant autour du 14 septembre et qui dure pendant trois semaines. Ce festival religieux est traditionnellement pratiqué par les fidèles issus de toute la région de Kakhéti, toutes confessions confondues.

Outre la beauté architecturale de ce complexe monastique, les paysages environnants valent également le détour. Blotti au cœur de la plaine de l'Alazani, la cathédrale d’Alaverdi dévoile un paysage de collines égratignées de vignes. D’ailleurs, le cépage issu de ces vignes fait la fierté de la région de Kakhéti, voire de la Géorgie.

Visite guidée de la Cathédrale d’Alaverdi

La cathédrale d’Alaverdi fut construite par le roi de Kakhétie Kviriké au XIe siècle, à l’emplacement d'un monastère déjà existant. Ce monastère préexistant fut fondé au VIe siècle par un moine assyrien nommé Joseph Alaverdi, d’originaire d’Antioche, venu s’établir à Alaverdi.

L'ensemble de l’édifice est fortifié. Elle s'organise en forme de croix et comprend trois absides rectangulaires. Elle reste indéniablement le monument majeur de la Kakhétie.

Tout au long de son histoire, différents tremblements de terre ont endommagés la cathédrale. Au XIXe siècle, les Russes ont supprimé les fresques géorgiennes en recouvrant de peinture les murs intérieurs de l’église. Les fresques furent toutefois restaurées en partie en 1966.

Comme tous les monuments religieux de Kakhétie, la décoration extérieure reste minimale. L'intérieur de l’édifice est plutôt spacieux et lumineux. L’Alvaredi abrite en effet une coupole munie de 16 fenêtres. Celles-ci servent à accentuer l'impression d’espace, mais également à distiller la lumière.

La cathédrale est également connue pour ses belles fresques, dont celle de Saint-Georges en train d’assassiner un dragon. Cette fresque est située au-dessus du portique occidental. La plus ancienne fresque de l’Alaverdi est celle de la Vierge à l'Enfant, située au-dessus de l'autel. Aujourd'hui, l’Alaverdi est un monastère occupé par des moines.

Monument
5 photos

Bonjour

Je suis Naniko de " Promethea Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
(995 32) 2 22 14 25