Bordjomi

Charmante ville d’eau, Borjomi offre une agréable et reposante échappatoire à ses visiteurs.Connue pour sa célèbre source d’eau à l’ hydrocarbonate de sodium et les nombreuses stations de ski tout autour, Borjomi est la meilleure escale pour se ressourcer en Géorgie. Les randonneurs vont pouvoir s’adonner à leur passion grâce au parc national de Borjomi-Kharagaouli, le plus vaste du pays.

Plongeons dans l’histoire de Borjomi

Borjomi se trouve en Samtskhé-Djavakhétie, au centre de la Géorgie. Plus précisément, la ville est située dans lagorge de Borjomi, qui fait partie dufleuve de la Koura. C’est en 1921 que Borjomi obtint son statut de « ville ». Selon la légende, Borjomi est un nom qui proviendrait des mots « borj » signifiant «la muraille » et « omi » signifiant « la guerre ».

Des fouilles archéologiques ont permis d’estimer à peu près l’origine des sources minérales. Celles-ci étaient déjà connues depuis les temps anciens.Les 7 baignoires en pierre, datant du début du 1 er siècle après J-C., en sont les principaux vestiges.

Aussi, d’après les recherches effectuées par V. Esadze et V. Bagrationi, des historiens géorgiens, l'eau fut utilisée du 1ersiècle à la fin du XVIe siècle. Des conduits d’eau en argile, datant de ces époques, en sont la preuve concrète.

Borjomi a connu un essor inattendu au XIXe siècle et au XXe siècle grâce à ses sources d’eau minérale. Divers établissements ont rapidement vu le jour et cette source est devenue l’une des plus appréciées de la Géorgie.

D’ailleurs, grâce à sa situation de station thermale et ses nombreuses infrastructures hôtelières, la ville a pu accueillir les milliers de réfugiés de la Première Guerre d’Ossétie du Sud. Au XXe siècle, Borjomi devint une destination touristique réputée, mais aussi une étape agréable à découvrir à proximité des autres sites de la région de Samtskhé-Djavakhétie.

La ville aujourd’hui

Borjormi est une ville géorgienne située à 152 km à l’ouest de la capitale de la Géorgie, Tbilissi. Sa renommée est due à ses sources d’eau à base d’hydrocarbonate de sodium. L’exploitation de ces sources a réellement commencé au début du XIXe siècle. Et en 1850 a été inauguré le parc des Eaux Minérales de Borjomi.

Le développement de la ville continue grâce à l’ouverture en 1894 d’une usine de mise en bouteilles par le grand-duc Mikhaïl Romanov. Pendant l’ère soviétique, la station thermale de Borjomi est reconnue à travers tout l’URSS. Aujourd’hui, la ville est une destination touristique renommée, mais aussi une étape agréable à faire lors d’un séjour dans la région de Samtskhé-Djavakhétie.**

Les principaux attraits de la ville

Borjomi est située dans les gorges de la rivière Koura, au sud-est de la Géorgie. La ville culmine entre 810 et 850 m d’altitude. Cette station de montagne est cernée par un massif, qui est recouvert de forêts de feuillus et de résineux. L'eau issue des sources de la vallée de Borjomi, aux propriétés curatives, est le principal attrait de la ville.

Le Parc National de Borjomi-Kharagauli, situé au cœur de la Géorgie, est un autre attrait phare de la ville. Géographiquement, il est situé dans les montagnes du Caucase et d’Achara Trialeti. Il s'étend sur trois grandes régions de la Géorgie, qui sont : Imereti, Tori et Samtskhe. Couvrant environ 76 000 hectares de forêt vierge, soit environ 1% de l’ensemble du territoire, ce parc est l’habitat naturel de nombreuses espèces rares d’animaux et de végétaux.

De grands troupeaux de guépard font leur apparition au printemps et en automne. Des lynx, des ours bruns, des loups et des chamois peuvent également être aperçus dans les forêts vierges. Ce parc se trouve également sur la route migratoire de plusieurs oiseaux migrateurs.

Les férus d’histoire peuvent visiter le Musée d’Histoire de Borjomi, situé dans un ancien édifice historique. Construit en 1890 par W. Schweier, un ingénieur allemand, ce musée séduit par sa belle architecture, sans oublier les 36.000 pièces d'exposition réparties sur différents espaces. Les collections privées de la famille Romanov sont l’une des sections les plus intéressantes de ce musée. Remarquez notamment les dessins sur les vaisselles. Après avoir découvert les objets appartenant à la famille Romanov, dirigez-vous vers la partie dédiée à l'histoire des eaux minérales de Borjomi.

Le climat de Borjomi

Borjomi bénéfice d’un climat de montagne tempéré été comme hiver. Durant l’année, la température moyenne s’élève à 9.4°C, avec des précipitations de 268.6 mm. La période la plus favorable pour découvrir la ville se situe entre juin et septembre.

Comment s’y rendre ?

Il existe 3 façons de relier Tbilissi à Borjormi : en bus, en taxi ou en voiture. Le bus offre l’avantage d’être le moyen de transport le moins cher pour faire ce trajet. Un bus direct part de la station de Didube à Tbilissi pour arriver à Borjomi. Les services de bus partent 5 fois par jour, pour une durée approximative de 2h.

Le moyen le plus rapide pour aller de Tbilissi à Borjomi reste le taxi, avec un trajet d’une durée de 1h50m. Et pour ceux qui optent pour la voiture, la distance entre Tbilissi et Borjomi, par la route, est de 151.1 km.

Il est également possible de relier Tbilissi, Gori ou Mtsketha et Borjomi via le réseau ferroviaire. Des services journaliers en marchroutkas relient Batuli et Borjomi, et vice-versa, ce qui peut être une autre option à envisager. Le trajet dure environ 6h.

Ville
5 photos

Bonjour

Je suis Anna de " PROMETHEA Voyages". Envoyez nous votre demande, et nous vous répondrons sous 24H
Appelez-nous au
(995 32) 2 22 14 25