Gori

Gori est une ville industrielle située dans la région de Kartlie intérieure en Géorgie. La magnifique forteresse, Gori tsikhe, surplombant la ville, n’est pas l’unique attrait de la ville. En effet, Gori doit aussi sa renommée à Staline, qui y naquit en 1878.

Gori, à la découverte de la ville de Staline

Gorise trouve à la confluence des rivières Koura et Liakhvi. C’est une ville industrielle fondée par l’un des plus grands rois du pays, David le Bâtisseur, qui régna de 1089 à 1125.

Cette " ville royale " est fondée au XIIe siècle, au pied de la forteresse de Gori. Cette citadelle médiévale géorgienne est bâtie sur une colline rocheuse et domine la ville de Gori. D’ailleurs, le nom « Gori Tsikhé » veut dire "la forteresse sur la colline". Des fouilles archéologiques effectuées à travers la Kartlie intérieure ont permis de découvrir que Gori était déjà occupée en l’an 65 avant Jésus-Christ, à l’ère de Pompée.

Gori était et continue encore aujourd’hui, d’être l'une des plus importantes villes de Géorgie. Sa forteresse servait à contrôler les principales routes économiques et stratégiques. Au XVIIe et au XVIIIe siècle, elle était une cité marchande prospère. De plus, la toute première université de théologie de la Géorgie y a été fondée en 1818.

Gori est aussi la ville natale de Joseph Staline. Pourtant, n’ayant pas contribué à la prospérité de cette ville kartlienne, le "petit père des peuples "continue d’être vénéré par les habitants de Gori. En effet, ces derniers éprouvent une grande fierté envers l'un des hommes les plus puissants de l'histoire. D’ailleurs, le Musée Staline, qui a été construit durant son vivant, représente l’attrait phare de la ville.

Gori et ses plus beaux atouts

Gori est une ville dominée par la forteresse médiévale de Gorit sikhe. Juste à côté de la ville est construite l'ancienne ville troglodytique d'Ouplistsikhé et l'église d'Aténis Sioni, datant du VIIe siècle.

Staline, natif de Gori, fait de la ville une destination touristique majeure de la Géorgie. Vous y trouverez le Musée Staline, construit dans le centre-ville par le chef de la police Beria en 1937. Ce musée d’Etat, hagiographique, décrit l’ensemble du parcours de Staline.

D’ailleurs, le masque mortuaire du dictateur se trouve dans l’une des salles du musée. Au fil de la balade, découvrez également son bureau personnel amené depuis Moscou et les nombreux présents destinés à Staline. Parmi ces cadeaux, vous avez une radio originale en forme de char ou des tapis à son effigie provenant d’Asie Centrale et d’Azerbaïdjan.

Près du musée se trouve le wagon personnel de Staline. Ce dernier lui servait de moyen de transport vers des destinations comme Postdam et Yalta. Ce wagon blindé comprenait une cuisine, un salon et plusieurs petites chambres.

La maison natale de Satine est le clou de la visite. Il s’agit d’une petite demeure en bois de deux pièces cernée par un mausolée. Dans la cave, Staline exerçait sa profession de cordonnier. Une statue de Staline se dresse devant l’escalier monumental du musée.  Elle siégeait précédemment dans le centre-ville jusqu'en 2010. 

Dans la vieille ville, derrière l’avenue Staline se dévoile aussi la Cathédrale de La Vierge Marie datant du XVIIe siècle. À l'ère soviétique, elle abritait l'école de musique de la ville. Celle-ci fut transformée en église orthodoxe dans les années 1990.

La forteresse de Gori, surplombant magnifiquement la ville, est un autre attrait touristique majeur de la ville. Sa structure moyenâgeuse est marquée par des créneaux arrondis. Au sommet de la forteresse, découvrez de magnifiques points de vue sur le Grand Caucase et le piton de Gori Djvari. Sur la partie occidentale de la citadelle est construit un immense escalier défensif. Au sommet de la forteresse se découvre les vestiges d’une chapelle du XIe siècle, accessible via un chemin pavé.

Profitez également de votre passage à Gori pour visiter la Place de Staline. La mairie de Gori, bâtit par des prisonniers de guerre allemands, durant la 2nde Guerre Mondiale, est la principale curiosité de cette place.

Le Musée Historique et Ethnographique, fondé en 1935, clôturera votre circuit culturel et historique à travers Gori. Ce musée, situé sur la rue Kirion II, abrite aujourd’hui plus de 48 100 objets, dont des chefs-d’œuvre en métal, des artefacts héraldiques, des pièces de monnaie en argent Colchis…

Quel est le climat à Gori ?

A Gori, le climat est plutôt chaud et tempéré. Sur l’année, la ville affiche une température moyenne de 10,6°C. De janvier à mars, le climat n’est pas idéal pour visiter la ville. En effet, durant cette période, la pluie est assez fréquente, surtout au mois de mars.

Au mois d’avril, le climat est plutôt favorable pour une balade à travers Gori, avec une température moyenne pouvant monter jusqu’à 16°C. De mai à juin, le climat est agréable. En effet, le matin, il fait en moyenne 13°C. Et en juillet, le climat est excellent, avec une température moyenne atteignant 31°C maximum.

Comment se rendre à Gori ?

Gorise trouve à l'ouest de la Géorgie, à 4 km au sud de l'autoroute de Tbilissi. Les marchroutkas peuvent vous déposer à la sortie de cette autoroute. Des taxis y sont également en attente pour ceux désirant se rendre en centre-ville.

Des marchroutkas circulent aussi quotidiennement depuis la station de Didube de de Tbilissi à la gare routière de Gori. Un départ s’effectue toutes les 20 minutes environ. Une autre option est de louer un taxi, mais la course peut être assez coûteuse.

Le train est un autre moyen efficace pour rejoindre Gori. La plupart des trains se dirigeant vers Batoumi font un passage par Gori. De plus, la gare se trouve à proximité du centre-ville. Par ailleurs, pour se rendre à Gori à moindre prix, le minibus, à prendre à la station de métro Didube de Tbilissi, est conseillé .Le trajet dure environ 1h30.

Ville
8 photos

Bonjour

Je suis Naniko de " Promethea Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+995322221425