Se déplacer en Géorgie

Se déplacer en Géorgie

Il est relativement facile de se déplacer en Géorgie. Au cours de votre séjour et selon le circuit choisi, vous aurez à vous déplacer à travers le pays via différents moyens de transport. Voici les possibilités qui s’offrent à vous pour votre voyage.

Avion  Se déplacer en Géorgie 

Pour les vols intérieurs, ils sont effectués entre TbilissiBatoumi, Natakhtari, Mestia et Koutaissi.

 

Depuis Tbilissi, plusieurs vols par jour sont proposés en direction de Batoumi.

Le prix du billet d’avion, pour un aller simple, est de 125 GEL.

En revanche, le nombre de vols et le coût du billet sont fixés selon la saison.

 

Au départ de l’aéroport de Natakhtari, situé à 28 km de Tbilissi, des vols vers Mestia sont proposés 4 fois par semaine, soit le lundi, le mardi, le vendredi et le dimanche.

Le tarif s’élève à 90 lari pour un aller simple.

Des vols pour Ambrolauri sont également programmés tous les vendredis et les dimanches.

Le tarif est de 50 GEL pour un aller simple.

 

Depuis l’aéroport de Koutaïssi, des vols pour Mestia sont proposés 2 fois par semaine, le mardi et le vendredi. L’aller simple coûte 50 GEL.

  

Train  Se déplacer en Géorgie 

Il est possible de venir en Géorgie par le train au départ d’Azerbaïjan ou d’Arménie

Les trains arrivent à la gare de Tbilissi. 

Le transport ferroviaire géorgien est peu développé à cause notamment du relief montagneux du pays.

En effet ce relief ne favorise pas la construction d’un réseau de transport ferroviaire étendu. En fait, une seule direction ferroviaire fonctionne, elle débute à Tbilissi, effectue un passage par Gori, puis Koutaissi, pour finir à Batoumi.

Les trains géorgiens ont une apparence identique aux trains russes. Ils sont répartis en deux groupes,

les trains de compartiments et les trains généraux.

Un train rapide, doté du confort requis, permet de relier chaque matin Tbilissi à Batoumi. Il effectue le

trajet en 6 heures.

 

Minibus  Se déplacer en Géorgie  

Les minibus sont très populaires en Géorgie. Ils ont l’avantage d’être économiques et souvent confortables.

Aussi appelé marshrutka, ce moyen de locomotion permet de se rendre aisément d’un quartier à l’autre d’une ville géorgienne ou de réaliser de grandes traversées à travers la Géorgie.

Pour les trajets en dehors des villes, les minibus n’ont pas d’horaires fixes. Ils prennent le départ dès qu’ils sont pleins.

Ces minibus sont de couleur jaune et peuvent accueillir entre 16 et 18 passagers.

Le mode de fonctionnement des minibus diffère pour chaque ville. 

À Tbilissi, les services de minibus commencent à 8h00 et finissent à 20h dans les gares routières et les marchés de la ville.

De plus, dans cette ville, les passagers peuvent profiter de laissez-passer réutilisables.

 

Bus  Se déplacer en Géorgie 

Les bus municipaux circulent dans toutes les villes de la Géorgie

De couleur jaune, il s’agit d’un bus de taille moyenne pouvant accueillir de 40 à 60 passagers.

 

Les bus s’arrêtent uniquement aux arrêts et fonctionnent strictement selon l’horaire prévu, soit de 6h00 à 20h. Ils sont aussi dotés de tableaux électroniques sur lesquels l’itinéraire est écrit en anglais ou en géorgien.

Un billet de bus standard coûte 50 tetri.

Par ailleurs, lorsque vous vous déplacez en bus dans les villes géorgiennes, mieux vaut acheter la carte en plastique, qui est pratique à utiliser et surtout économique.

Avec cette carte, vous pouvez aussi vous déplacez aisément en métro et gratuitement sur les différentes lignes de bus durant 1 heure.

 

Voiture    Se déplacer en Géorgie  

État des routes

 De façon générale, l’état des routes géorgiennes est moyen. Dès que vous vous éloignez des principaux axes, elles ont tendance à se dégrader rapidement.

Les régions reculées du Caucase subissent d’importants écarts de température et de fortes intempéries entre la fin de l’automne et le début du printemps. Ainsi, les routes y sont globalement mauvaises. 

Renseignez-vous avant d’entreprendre un trajet vers cette partie de la Géorgie.

La Géorgie est accessible par la route depuis les républiques d’Arménie, d’Azerbaïdjan et de Turquie.

 

Location de voiture

 Les grandes enseignes de location de voiture sont présentes en grand nombre à Tbilissi.

Il est aussi possible de recourir à des opérateurs locaux. Il est par ailleurs recommandé de louer un 4x4 si vous souhaitez rouler hors des grands axes.

Avant le départ, vérifiez l’état général du véhicule et des pneus. Sachez également que les géorgiens ont leur propre façon de voir le code de la route. De fait, si vous louez une voiture, soyez vigilant sur la routeEvitez de dépasser les 50-60 km/h hors de la ville. En cas d’amende, elle n’excède pas les 20 lari.

Faites aussi attention aux noms des rues qui changent assez régulièrement et ne sont pas toujours affichés sur les panneaux.

 

Auto-stop

 C’est une technique de transport qui fonctionne plutôt bien en Géorgie. Les locaux n’hésitent pas à embarquer les voyageurs longeant les bords de route. Mais avant d’embarquer, il est primordial de s’assurer de la gratuité ou pas du trajet auprès du chauffeur.

   

Transports urbains  Se déplacer en Géorgie 

 

Métro

Tbilissi est la seule agglomération de Géorgie à être munie de lignes de métro.

Ainsi, 22 stations et 2 lignes desservent les principaux quartiers de la capitale géorgienne.

Ce mode de transport est abordable, soit 2 GEL la carte et 0,50 GEL le coût du trajet.

La carte peut être achetée dans n’importe quelle station. De plus, le métro est sécurisé et fonctionne de 6h du matin jusqu’à minuit.

 

Le principal atout du métro de Tbilissi est qu’il relie facilement le centre-ville à la gare ferroviaire, mais aussi aux gares routières Didoubé et Ortachala. Il est facile de

comprendre la direction des différentes stations de métro, car elle est annoncée en deux langues : en géorgien et en anglais.

Pour l’attente, elle se situe entre 2,5 et 10 minutes, en fonction de l’heure.

 

Taxis

Ils sont très nombreux dans le centre-ville de Tbilissi. Malheureusement, les chauffeurs connaissent rarement le nom des rues. Il faut tâcher de trouver un repère fiable, comme une station de métro, une place, un monument ou alors un musée.

Les taxis n’étant pas dotés de compteur, il faut s’entendre avec le chauffeur sur le prix de la course avant d’embarquer. Toutefois, traverser Tbilissi ne devrait pas dépasser 10 GEL.

 

Vélo

Le vélo est un autre moyen de transport extrêmement populaire en Géorgie. Avec le mauvais état de certaines routes et le relief montagneux du pays, le VTT est très apprécié.

Les vététistes peuvent longer les chemins rocailleux et escarpés des hauts plateaux des zones SvanétieToushétieKazbégui et Khévsouréti.

Les VTT peuvent être loués dans des clubs spécifiques situés dans les grandes villes.

  

Voie maritime  Se déplacer en Géorgie 

Il est également possible de joindre la Géorgie par la voie maritime. Les principaux ports maritimes du pays se trouvent à Batoumi et Poti.

Par exemple, il existe un service de ferry-boats pour les passagers désirant relier Illichivskk ou Odessa à Batoumi.

Les ferry-boats arrivent au port de Poti depuis les ports d’Odessa ou d’Illichivsk, situés en

Ukraine.

 

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$

Bonjour

Je suis Naniko de " Promethea Voyages". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
+995322221425